7 mars 2024

CETTE QUINZAINE

⚖️Le dilemme : Notre monde n’a décidément ni queue ni tête.
Dans les Antilles, c’est le soulagement qui prime, après que l’Assemblée nationale a reconnu la responsabilité de l’État dans le scandale du chlordécone, ce pesticide utilisé jusqu’en 1993 dans les bananeraies de Guadeloupe et Martinique et responsable de cancers et anomalies de grossesses. Cela ne vaut pas une décision de justice, mais les représentants de l’État envoient néanmoins un signal fort.
A l’inverse, c’est l’abattement qui se fait ressentir en métropole après l’annonce du Premier ministre d’abandonner l’indicateur de référence qui primait pour suivre notre objectif de réduction des pesticides (#Ecophyto). Comme si la colère agricole se résumait à l’assouplissement de quelques normes environnementales censées garantir notre santé à toutes et tous.. D’ailleurs, le cabinet d’avocats Huglo Lepage vient d’annoncer le lancement d’une plateforme dédiée aux actions collectives en matière environnementale, la première portant sur la défense des victimes de pesticides. Riverains co